_edited.jpg

TECHNIQUES

Préambule 

La certification de coach professionnel ainsi que le diplôme de superviseur-coach s’appuient sur plusieurs domaines d’études et de recherches, touchant ainsi différents phénomènes, mécanismes et processus humain, social et organisationnel.

 

Selon le contexte et la thématique visée, différentes techniques peuvent être utilisées lors d’une séance de coaching. En effet, des théories, concepts, approches et pratiques dérivant de la programmation neuro-linguistique, de l’analyse transactionnelle, de la Gestalt,…  pourraient être appliquées lors de l’accompagnement.

 

Tous ces champs d’études sont très intéressants et soulèvent bien des interrogations qui m’ont incitée à approfondir mes connaissances, que je continue de développer au fil du temps.

Techniques approfondies à ce jour

C’est par une formation en programmation neuro-linguistique (PNL) que j’ai souhaité me spécialiser en premier, ce qui m’a permis d’obtenir mon certificat de maître praticienne en programmation neuro-linguistique et d’ajouter de nouveaux outils à mes techniques de coach.  

 

En outre, comme son nom l’indique, la programmation neuro-linguistique se réfère également au fonctionnement du cerveau.

 

C’est donc instinctivement que j’ai entrepris une formation supplémentaire avec certification en neurosciences cognitives. Cette dernière me permettant de développer des connaissances autour du cerveau et le circuit des attentions, le cerveau et les émotions, le cerveau et la perception, le cerveau et le conscient ainsi que le cerveau et l’inconscient, que je continue d’approfondir avec beaucoup d’enthousiasme.  

 

Tout en restant dans mon rôle de coach, ces connaissances supplémentaires me permettent de soutenir, de façon appropriée, le client dans son processus de développement. 

 

Utilisation des techniques

Je dirais que l’utilité première de ces techniques réside, avant tout, en la capacité du coach à se maintenir dans son rôle et à l’élaboration de sa relation avec son client. Plus le coach a d’outils à sa disposition, plus il a de moyens d’analyses de la situation et de possibilités d’interventions. 

 

En effet, ces connaissances permettent au coach de mieux comprendre l’expérience vécue par le client, la représentation qu’il s’en fait et les comportements qui en découlent ; et de ce fait d’adapter son accompagnement en conséquence. 

 

Il est important de rappeler que chaque outil a une fonction spécifique, il s’agit donc d’utiliser le bon outil face à la bonne situation et de la bonne manière, soit d’en avoir un usage conscient, c’est ce qui rend la technique efficace.  

 

Les outils et techniques que je propose lors de mes accompagnements se déroulent principalement en conversationnel, il complète et renforce le processus du coaching.  

 

Ces connaissances me permettent certes d’accompagner mes clients et également de leur fournir des explications plus techniques sur le procédé dans lequel ils s’engagent. Parfois, cette explication provoque à elle seule une prise de conscience et une ouverture sur la réalité possible et concrète face au changement envisagé. 

En conclusion

Les formations complémentaires, que j’ai entreprises jusqu’à ce jour, m’ont permis de développer des connaissances plus précises quant au fonctionnement de notre attention, au procédé nous permettant de « nous concentrer », à l’importance des émotions et de leurs rôles, à la représentation que l’être humain se crée d’une expérience vécue, la manière dont il l’encode, la signification qu’il lui donne ainsi que les agissements qui en découlent.  

 

C’est en identifiant les schémas (patterns) que le client répète continuellement, qu’il m’est alors possible d’en comprendre son fonctionnement et d’intervenir de manière ciblée et personnalisée, en utilisant les techniques et outils adéquats.  

 

Ces interventions permettront au client d’effectuer des réflexions et d’apporter de nouvelles possibilités de réactions selon ses besoins et selon la situation ; tout en considérant de façon consciente, les effets possibles pour et sur son environnement.

 

La prise en compte de ce dernier élément est indispensable lors de tout type d’accompagnement, qu’il s’agisse d’une organisation, d’un groupe, d’une équipe ou d’une personne. Tout changement impacte obligatoirement l’entourage, en évaluer les résultats est une nécessité afin d’intégrer le travail effectué à la réalité du client et lui permettre d’avancer et d’évoluer consciemment.